¡BLACKOLERO!

Frank Black, Black Francis, Pixies, Breeders

06 janvier 2006

Frank Black : Bootlegs

N.B. : Cette liste pas tout à fait exhaustive ne mentionne que les bootlegs que je possède moi-même.

--------------------------------------------------------------------------------------


No Big Deal (Moore Theatre, Seattle, 30/05/93) ***
18 titres, 66 mn

A ma connaissance, le tout premier boot de Frank Black (le titre fait assez explicitement référence au sabordage des Pixies). Secondé par Eric Drew Feldman et Nick Vincent, l’artiste y interprète la totalité des titres de son premier album, plus Freedom Rock, This Is Where I Belong des Kinks et quelques instrumentaux (dont le thème de la vieille série fantastique One Step Beyond) en intro. Le son, stable mais plutôt lointain, est tout juste acceptable.

Black Is Beautiful (Tower Theatre, Houston, 05/07/93) *****
19 titres, 65 mn

Même setlist ou presque, dans un ordre différent. Le quatrième titre, curieusement intitulé War, n’est autre que Tossed. Le son est très bon.



Los Angeles 1993 (The Palace, Hollywood, 14/07/93) ****
14 titres, 59 mn

Même setlist que précédemment, moins Brackish Boy, Ten Percenter et This Is Where I Belong. Son tout à fait correct.



The Return of Fu Manchu (Ventura Theatre, Ventura, 15/07/93) ***
12 titres, 40 mn

Setlist un peu courte mais son correct.



Hate Me (Wetlands, New York, 13/06/94) *****
24 titres, 77 mn

Le seul boot (je crois) de l’ère Teenager of the Year. La setlist, généreuse et pleine de surprises, inclut notamment la b-side At the End of the World, Speedy Marie (une rareté en live), Handyman d’Otis Blackwell et The Man Who Was Too Loud. Le son frôle la perfection. On fermera les yeux sur les titres fantaisistes donnés à certaines chansons…

Tune In, Turn On, Black Out (Commodore Theatre, Vancouver, 23/04/96 + Lorelei Festival, Allemagne, 22/06/96) ****
21 titres, 73 mn

Un boot énergique et intéressant, qui reprend (à peu de choses près) les meilleurs titres des trois premiers albums. Dommage que le son ne soit pas tout à fait à la hauteur, notamment sur les seize premiers titres, enregistrés à Vancouver.

Libellés :

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home