¡BLACKOLERO!

Frank Black, Black Francis, Pixies, Breeders

12 mars 2006

Les Pixies temporisent

J'ai beau admirer les Pixies depuis une bonne quinzaine d'années, je ne suis pas trop pressé de les voir pondre un nouveau disque. S'ils m'entendaient, je les supplierais même - si besoin est - de prendre leur temps, quitte à nous faire poireauter encore cinq ans. Car je n'aimerais pas, mais alors pas du tout, qu'ils nous torchent un truc vite fait, genre Doolittle 2 ou Trompe le Monde 2, histoire d'exploiter à chaud le succès de leurs récentes tournées. Et puis après tout, les Pixies c'est d'abord et à 90% Frank Black, et tant que Frank Black continuera à nous pondre un bon (voire très bon) disque par an, je ne verrai aucune raison de me plaindre.

Cependant et selon toute vraisemblance, je n'aurai pas à supplier les Lutins de prendre leur temps. Si l'on en croit une interview qu'il a récemment accordée à
Billboard, Joey Santiago n'est ni pressé ni particulièrement désireux d'enregistrer le déjà mythique 6e album du groupe : «Ça ne m'intéresserait qu'à condition que ça se passe de façon naturelle - si nos emplois du temps le permettent et si nous le "sentons" tous. Ce serait la seule raison de le faire.» On apprend au passage que le guitariste travaille actuellement sur la bande sonore d'un docu canadien, que Kim Deal enregistre les démos du futur Breeders (oui, encore...) et que David Lovering n'entend pas lâcher sa carrière de magicien.

Ouf.

Libellés :

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home