¡BLACKOLERO!

Frank Black, Black Francis, Pixies, Breeders

26 juin 2007

Massif concert à Clermont

C'est officiel : Frank Black écoute ses fans. Préoccupé de lire de plus en plus de critiques sur la longueur de ses concerts, il a changé sa guitare d'épaule hier à Clermont-Ferrand.

Le show a débuté par un mini-concert solo pendant lequel Frank s'est accompagné à la guitare acoustique. Se sont succédé : "Velouria", "I Heard Ramona Sing", "She Took All the Money", "Two Reelers", "Sir Rockabye", "Headache"... Puis, pendant "History Song" (la reprise de The Good, The Bad And The Queen), Ding, Charles Normal et Skippy Carter sont entrés en action.

Frank a alors revêtu sa persona de rock star sans guitare. Ont été joués : "California Bound", "Los Angeles", l'inévitable "Massif Central", "Manitoba", "Thalassocracy", "Freedom Rock", "All My Ghosts", "The Rockafeller Skank", "Tight Black Rubber", "Captain Pasty", "Your Mouth Into Mine", "Threshold Apprehension", "You Can't Break a Heart and Have it", "Lolita", "The Black Rider" et "Robert Onion".

Sur FrankBlack.net, Rémi G., un ami fidèle de Blackolero, livrait aujourd'hui ses impressions : "Rien à voir avec le concert de Paris. Frank était beaucoup plus à l'aise dans les aigus, il a fait beaucoup moins d'erreurs (en tout cas je ne les ai pas entendues), dans l'ensemble le show était plus professionnel. Frank sautait partout, je ne l'avais jamais entendu crier comme ça, il était en grande forme. Le tout a duré un peu plus d'une heure et demie."

Merci à cedelo pour la setlist.

Libellés : ,

2 Comments:

Blogger philippe said...

j'ai eu la chance de voir cette mécanique de scène hier soir à l'espace julien à marseille, et franchement faut dire que ça en jette une max.
la setlist était légèrement différente et les acolytes de francis sont arrivés lors de black rider, mais sinon c'est clair qu'on a le sentiment d'assister à deux shows tout à fait différents.
seul bémol, malgré un rappel de plus de 5minutes, le grand excité de service n'aura pas daigné y répondre, gageons qu'il avait quand même une bonne excuses (un avion à prendre peut être).
en tout cas moi perso j'en garde vraiment un souvenir imperissable.

27/06/2007 12:11  
Blogger Dr. Strangelove said...

J'y étais, première fois pour moi de voir mon songwriter favori, adoré, alors que je ne connais presque pas sa carrière solo (à part headache, men in black et man of steel, excellentissime chanson que l'on trouve sur X-Files : Songs in the key of X, je suis d'ailleurs étonnée de ne pas voir d'explication sur cette chanson, que ça soit ici ou ailleurs) mais que je suis un grand grand fan (surtout Trompe Le Monde) des Lutins. Si j'ai crains un peu le concert acoustique au début, j'ai trouvé l'entrée des zicos excellente. Un Francis braillard et habité, des musiciens bien présents avec un petit bémol sur le batteur pas toujours très carré, un set et un esprit rock'n roll. Je n'avais pas envie de voir du pixies sans les trois autres, et je n'ai pas été déçu. Je doutais quelque peu qu'il y ait une vie après les Pixies, ce soir là Franck Black m'a convaincu du contraire. Pour preuve, je compte bien me faire offrir une bonne et grosse partie de sa discographie à mon anniversaire dans quelques semaines...
C'est un grand, le Franck...

02/11/2007 19:00  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home