¡BLACKOLERO!

Frank Black, Black Francis, Pixies, Breeders

16 juillet 2008

Les Breeders en Europe

Pendant que Charles enregistre à tour de bras, Kim Deal et ses Breeders défendent leur dernier album Mountain Battles sur les scènes d'Europe.

Voici les dates, piquées sur leur page MySpace :

Juillet
18/07 : Summercase Festival, Madrid (Espagne)
19/07 : Summercase Festival, Barcelone (Espagne)
20/07 : Latitude Festival, Southwold (GB)

Août
14/08 : La Route du Rock, Saint-Malo
15/08 : Pukkelpop, Hasselt (Belgique)
16/08 : Lowlands Festival, Biddinghuizen (Pays-Bas)
21 et 22/08 : Zappa Club, Tel Aviv (Israël) NB : site en hébreu !
25/08 : Vega, Copenhague (Danemark)
26/08 : Berns, Stockholm (Suède)
29/08 : Hydro Connect Festival, Inveraray (Écosse)
30/08 : Electric Picnic Festival, Stradbally Estate, Laois (Irlande)

Septembre
3/09 : Sheperds Bush Empire, Londres (GB)
5/09 : Bestival, Île de Wight (GB)

Libellés :

3 Comments:

Blogger Dr. Strangelove said...

Je sais que c'est pas très FrankBlackFrancis, mais j'aurai bien aimé lire une chronique maison de leur dernier opus, que je trouve réussi, mais ce n'est que mon humble avis. Continuez le good job !

16/07/2008 22:59  
Blogger jediroller said...

Pour être tout à fait franc, j'ai trouvé cet album plutôt paresseux et difficile à aimer. Mais n'hésitez pas à poster vos commentaires à son sujet, on arrivera peut-être à composer la première chronique "chorale" (mot à la mode, beurk) d'un disque par les lecteurs de Blackolero !

17/07/2008 08:01  
Blogger Dr. Strangelove said...

Et bien je commence.
Comme je l'ai dit, je trouve ce dernier opus des Breeders réussi et agréable à écouter dans l'ensemble, à condition d'apprécier la production minimale qui semble être leur credo depuis Title TK, bien que le son reste très Breeders. C'est à dire merci Steve Albini, chantre du son live, sans fioriture, une production qui met en avant la batterie et la basse et le gras du rock.
Pour autant, nous ne sommes pas dans un trip "Cannonball", mais vraiment dans la lignée plus posée de Title TK.
Quelques pépites mais pas de tubes : Overglazed, We're Gonna Rise, Mountain Battles. Quelques loupés à mon avis, dont Bang On, rigolo 1min à peine, mais pas plus.
Pourtant, le charme de la voix de Kim Deal, toujours à la limite, fonctionne, et la simplicité fait globalement mouche. Mais il est vrai qu'il est tellement minimal qu'il en devient limite expérimental, donc j'avoue qu'il m'a fallu quelques écoutes pour l'apprécier, je comprend donc c=la critique "paresseux" et "difficile à aimer".

A qui le tour ?

18/07/2008 21:29  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home