¡BLACKOLERO!

Frank Black, Black Francis, Pixies, Breeders

05 novembre 2007

MySpace (I Believe In)

Les fans l'ont suggéré (sur l'air du "c'est là qu'il faut être sinon on passe pour un blaireau"), Black Francis l'a fait : Mr. Thompson dispose désormais d'une page MySpace officielle à l'adresse www.myspace.com/officialblackfrancis. Maintenue par ses collaborateurs de "The Bureau", elle se réduit pour le moment au strict minimum (une seule chanson, "Tight Black Rubber", en écoute, pas encore de bio...), mais nul doute que ces ingénieux jeunes gens trouveront vite de quoi meubler cet espace flambant neuf. En annonçant les détails de la tournée de février, par exemple...

7 Comments:

Anonymous pong said...

"c'est là qu'il faut être sinon on passe pour un blaireau"

Au contraire, MySpace est un terrier à blaireau, la terre entière s'y retrouve. Il a déjà frankblack.net, blackfrancis.net et blackolero ofcourse, alors pas besoin d'en rajouter une (pitoyable) couche avec un profil sous myspace. Dommage.

05/11/2007 16:05  
Blogger Ray la Manta said...

On peut penser ce qu'on veut de MySpace, mais il faut reconnaitre que c'est plus connu et fréquenté que FB.net, BF.net et Blackolero...

Si Charles veut élargir un tant soit peu son public -comment le lui reprocher alors que tout le monde pompe les Pixies et néglige ses albums solo-, il est bel et bien obligé de passer par MS...

05/11/2007 16:41  
Anonymous Anonyme said...

Plus mille avec Pong.
Et je pense pas que Myspace aidera FB a conquérir de nouvelles oreilles, il y a déjà pas mal d'artistes "underground" qui ont cédé à la tentation sans avoir plus de visiteurs que ceux qui les connaissent déjà. Et Myspace et INUTILISABLE, j'ai jamais vu un site aussi mal foutu : la page met trois plombes à se charger (forcément, quand tout est sur la seule et unique page), la mise en page est faite n'importe comment, et il faut avoir un compte pour laisser de commentaires. A côté, Skyblog me paraît du grand art, c'est dire.

05/11/2007 17:43  
Anonymous Ruzom said...

MySpace c'est tout pourri, MySpace c'est le site de l'enfer, mais ce serait merveilleux si tout le monde était aussi critique envers le reste! Dans ce cas, les gens passeraient à côté de Lost parce que c'est sur TF1, zapperaient tous les artistes signés par ces saloperies de majors(s'interdisant un ou deux grands classiques par là même), et n'utiliseraient même pas internet parce que c'est bien connu, les fournisseurs d'accès sont à ma connaissance tous de puissants escrocs!

La révolution ne commence pas par le boycot de MySpace, non mes chers petits messieurs dames... On ne vend pas son âme en allant sur MySpace, on ne se prostitue pas en allant sur MySpace... on créé juste une page toute pourrie avec des morceaux en stream! C'est tout.

Say no to snobbishness kids.

Je veux dire, personne n'est obligé d'y aller hein... ce n'est vraiment qu'une page naze, ce n'est rien.

(je déteste MySpace quand même)

05/11/2007 19:47  
Blogger jediroller said...

Je n'ai pas écrit que ceux qui incitaient BF à être présent sur MySpace avaient raison :) "C'est là qu'il faut être", c'est grosso modo leur argument, mais il peut effectivement être retourné comme un gant. Frank avait déjà essayé MOG et ça l'a vite gavé, on va bien voir ce que donnera cette page pour le moment bien artisanale...
Cela dit, pour l'utiliser depuis quelques mois, je suis d'accord avec les critiques, on se demande bien comment MySpace a pu devenir si populaire en étant si incroyablement mal foutu (et moche). Quiconque a fait l'expérience des problèmes de sécurité et de spam en particulier (et il suffit de s'inscrire pour en faire l'expérience presque immédiatement) en vient forcément à s'interroger sur la viabilité même du site, sans parler de sa longévité...

05/11/2007 20:15  
Blogger Ray la Manta said...

D'accord avec Ruzom, ce n'est pas parce que MySpace est "in", moche et mal foutu qu'il n'a aucun intérêt. D'ailleurs ce n'est certainement pas pour être "in" que Charles a décidé de s'y afficher...

05/11/2007 20:47  
Blogger jediroller said...

Notons que même Kristin Hersh y est représentée, alors que son manager de mari clame haut et fort sa détestation de MySpace (mais ils proposent autre chose à côté, pour eux MS n'est qu'une vitrine et ils ne s'y investissent pas du tout). Autre exemple, la page de Cracker s'appelle "crackerhatesmyspace" et redirige vers le MOG de David Lowery :)

Donc, en gros, tout le monde pense que c'est difficile d'y couper, mais on n'est pas obligé d'en faire sa maison.

05/11/2007 21:00  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home