¡BLACKOLERO!

Frank Black, Black Francis, Pixies, Breeders

23 octobre 2007

Des Beatles à Bowie

Le 17 octobre, interviewé au terme d'un mini-concert solo au Rock'n'Roll Hall of Fame de San Diego, Charles s'est laissé aller à quelques confidences diverses et variées. Il a ainsi révélé que la toute première chanson qu'il avait écrite était un hommage-fleuve aux Beatles et que - fait unique dans sa carrière de songwriter - il en avait écrit les paroles avant la musique. Au sujet de Los Angeles, sans doute la chanson la plus connue de son répertoire solo, il a précisé qu'elle devait beaucoup à Jethro Tull, dont il était un grand fan au début des années 90.

Cuisiné pour la 3.254.782e fois sur l'éventualité d'un nouvel album des Pixies, le King a révélé qu'il avait abordé cet épineux sujet avec Joey Santiago voici quelques semaines et que celui-ci lui avait suggéré de lui envoyer «quelque chose» (des démos ?). «Voilà où nous en sommes, a-t-il conclu. Quel est ce groupe qui a recruté un psychotérapeute, déjà ?... Metallica ?... Eh bien, nous [les Pixies] avons besoin d'un pyschothérapeute.»

Enfin, invité à livrer une anecdote «crazy» concernant ses récentes tournées avec les Lutins, Charles a assuré avoir vu un jour «David Bowie pousser une cacahuète sur le sol avec son nez». Ça valait bien une réunion...

Libellés : ,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home