¡BLACKOLERO!

Frank Black, Black Francis, Pixies, Breeders

17 décembre 2007

Pixies Battles

Fini le temps des bisous. Répondant à Charles qui lui reprochait de faire frileusement barrage à un nouvel album des Pixies, Kim déterre la hache de guerre dans le dernier numéro de Pitchfork, accusant Frank Black Francis de se servir des Pixies pour promouvoir ses albums solo. «[La rumeur] parle [d'un nouvel album] à chaque fois que Charles sort un nouveau disque, c'est-à-dire souvent, affirme-t-elle. (...) Lui et Joey ne se sont pas revus pour écrire de nouvelles chansons, alors j'ai l'impression que [l'hypothétique futur album des Pixies] est un peu sa façon à lui d'attirer l'attention quand il a besoin d'un coup de pub.» On t'a connue plus cool, Kim. Et plus lucide.

Comme si ça ne suffisait pas, Kim, décidément fort bavarde depuis qu'elle a mis en boîte son Mountain Battles, en rajoute perfidement une couche : «Je ne suis pas l'auteur le plus rapide ni le plus prolifique. (...) Je ne pense pas que la productivité égale la qualité. Je préfère écrire une chanson qui plaît aux gens plutôt que quinze qu'ils supportent tout juste. Mais ce n'est que mon point de vue.»

Finalement c'est peut-être ça, la grande différence entre Kim et Charles : la première écrit pour «plaire aux gens» alors que le second écrit pour créer.

(Photos : L. Duquénois.)

Libellés : ,

24 Comments:

Anonymous Ruzom said...

Même si je suis très fan de Pacer par The Amps, de Cannonball et de certains titres de Title TK, il n'y a objectivement pas photo: Kim Deal tourne en rond depuis le départ!

Charles Thompson sous ses différents pseudonymes est irrégulier, c'est un fait, mais son meilleur est nettement plus énorme(dans tous les sens du terme). Bref il n'y a aucun débat là-dessus.

De plus, même si je ne peux pas nier l'apport de Kim Deal dans l'alchimie des Pixies, il faut arrêter de se raconter n'importe quoi: elle est responsable en majeure partie d'au plus 5 de leurs chansons. Alors bon quoi, un peu d'humilité madame!

Je suis scandalisé!


(non je rigole hein)

17/12/2007 22:33  
Blogger Alex said...

J'adore Black Francis, J'adore les Breeders. Après c'est un peu con qu'elle balance comme ça, mais bon c'est son caractère de Deal ; )

17/12/2007 23:52  
Anonymous pong said...

"Finalement c'est peut-être ça, la grande différence entre Kim et Charles : la première écrit pour «plaire aux gens» alors que le second écrit pour créer."

Très bonne conclusion, encore que franchement moi les breeders m'ont jamais vraiment plu...

18/12/2007 08:28  
Anonymous Gino said...

Il faut choisir son camp, c'est ça?

Pfff.

Les deux premiers albums des Breeders sont des chefs d'oeuvres à mes yeux.

Kim et Charles racontent souvent n'importe quoi et... peu importe.

18/12/2007 08:59  
Blogger jediroller said...

D'accord avec Gino... Frank aussi a eu des propos brutaux, et bien avant que Kim ne l'ouvre. "Tout ce qu'ils veulent, c'est chanter Gigantic et Monkey Gone to Heaven. Se faire du pognon et dormir dans des quatre étoiles. Ils ont peur", c'est pas spécialement tendre non plus. Mais on s'en fout, tant qu'ils font de la musique.

18/12/2007 09:50  
Blogger Ray la Manta said...

Ouais, sauf que les propos de Charles ont un fond de vérité (Kim a bel et bien peur de ternir "l'héritage des Pixies"), alors que Kim me paraît à côté de la plaque lorsqu'elle accuse Charles de se servir des Pixies pour faire sa pub. Charles se sert certainement de son aura de leader des Pixies pour imposer ses albums solo à sa maison de disques, mais à part ça je n'ai jamais eu l'impression qu'il aimait mettre les Pixies en avant, bien au contraire.

18/12/2007 10:35  
Blogger Gueseuch said...

Ca se voit qu'on est pas sur "Dealolero" ici ;-)

18/12/2007 15:54  
Anonymous Ruzom said...

Ce n'est pas une question de choisir son camp pour moi, il faut juste rappeler un peu qui est le patron!
Pixies c'est quand même plus la création de Charles Thompson que de n'importe qui d'autre(si on suit l'idée que Kim Deal a été décisive, en tirant un peu par les cheveux on peut aussi souligner l'influence considérable de 4ad sur l'image du groupe, sans parler du travail d'Albini sur Surfer Rosa qui marque un sacré "point de départ" en un sens... n'empêche que la vraie base, les chansons et l'univers qu'elles portent sont de Black Francis!).

Sinon bien sûr que tous les deux racontent n'importe quoi assez souvent, c'est une évidence. Je ne vois néanmoins pas en quoi Pixies a profité à Frank Black... je veux dire, ça a quand même été autant un atout qu'un poids terrible durant de nombreuses années!

(et ça continuera...)

18/12/2007 16:35  
Anonymous Anonyme said...

décidément, ce sera toujours le grand amour entre ces deux-là ! :D
Black (désormais je vais l'appeler Black, parce que je m'y perds un peu avec ses changements de noms) a ouvert le feu et Kim lui répond. On peut dire que c'est de bonne guerre. Mais c'est aussi vrai qu'avec Black, on est plutôt dans le "dur à avaler mais vrai", alors que chez Kim c'est plutôt des coups bas et mesquins. Elle est un peu gonflée de dire qu'il sert de la notoriété des Pixies. C'est un peu comme si on lui reprochait de s'être servi de la notoriété de Cannonbal pour prolonger la carrière des Breeders... Il est vrai que Black a toujours voulu être le patron, et il ne l'a jamais caché, mais Kim peut être pénible aussi parfois. Si on écrivait l'histoire des Pixies, on pourrait appeler ça "le dictateur et l'emmerdeuse", qu'en pensez-vous ?

18/12/2007 19:52  
Blogger Ray la Manta said...

Je précise quand même, pour éviter tout malentendu, que j'ai tous les albums des Breeders (et celui des Amps, que j'adore) et même tous leurs singles et leurs EP. Je suis donc loin d'être un "anti-Deal" primaire !

18/12/2007 19:55  
Anonymous Ruzom said...

Même chose pour moi, sauf que je n'ai que Pacer!

(hors sujet d'ailleurs: j'ai sur ce disque une version très bizarre du titre d'ouverture, Pacer, qui sonne un peu comme une démo et dont le mix n'a rien à voir avec le reste de l'album... est-ce que quelqu'un saurait l'histoire qui peut se cacher derrière sur ce qui est, je suppose, une "erreur de pressage"?)

18/12/2007 21:25  
Anonymous Anonyme said...

Dites-moi, je suis pas sûr de bien comprendre l'anglais, mais elle a l'air de dire qu'elle ne voulait pas rejouer avec les Pixies mais que c'est Joey qui a insisté pour pouvoir payer une école décente à sa fille, c'est ça ?
"Joe [Santiago] said he had one kid and one was on the way, and he said, "Do you wanna do it?" And I said, "Oh God, no, Joe!" And I told everybody this, but nobody believes me. And he said, "Kim, this is really important to me. It will change my school district, where I can put my daughter into school." And I said, "Okay, of course. Of course, I will do this.""

20/12/2007 18:05  
Anonymous Ray la Manta said...

Tu as bien compris, anonyme. Si je me souviens bien, cette anecdote est rapportée dans l'excellente bio d'E. Dazin.

20/12/2007 20:31  
Anonymous guidzie said...

Seul Julien Courbet et toute l'équipe de "sans aucun doute" pourront tirer toute cette histoire au clair et mettre fin à cette guerre larvée par des années de faux-semblants

http://lachaine.tf1.fr/lachaine/magazines/0,,3391562-e1RZUEVfSU5GTyBVTlZfSUR9IHsxIDF9,00-aucun-doute-.html

22/12/2007 10:41  
Anonymous blougou said...

Je trouve la conclusion partiale, et à la limite, les blogs sont aussi faits pour çà mais là, en l'espèce je ne suis pas d'accord.

Kim Deal a raison sur le fond, FB sort un album et demi par an mais pas un seul n'innove véritablement depuis TOTY.

J'ai une admiration éternelle pour FB, les Pixies, j'ai acheté tous les albums à leur sortie... jusqu'à ce que FB devienne une sorte de bob seger décomplexé et là je ne peux plus suivre

un sondage sur ce site montrait clairement que la majorité des fans était nostalgique de la période des 2 1ers albums. Depuis, il va à l'usine d'où les commentaires de kim deal, elle aurait peut être mieux fait de se taire mais elle a raison, je trouve.

23/12/2007 15:06  
Blogger jediroller said...

Je te soutiens, Blougou, dans l'affichage de tes désaccords, mais je pense exactement l'inverse de ton dernier commentaire. (Comment ça "quelle surprise" ?...) Il ne va pas à l'usine, au contraire, il a changé trois ou quatre fois de style depuis "Teenager Of The Year" et je crois vraiment c'est ça qui rebute la majorité des fans. La majorité n'aime pas le changement, elle veut "Doolittle" ad aeternam ou "Teenager XXV : le retour de la revanche du fils de la cousine de Thalassocracy". Pendant que le fan déçu arrose de larmes amères son exemplaire de "Fast Man Raider Man" en pleurnichant parce que Frank n'a jamais refait "Fiddle Riddle" ou "Freedom Rock", le bonhomme continue d'avancer et nous sort des trucs aussi improbables que "Threshold Apprehension" ou "The Seus". Après, on aime ou pas, mais ce n'est pas ma définition de l'usine. L'usine, ce sont des gens qui sortent le même album à répétition parce qu'ils ont trouvé la recette qui marche, c'est à dire exactement l'inverse de Charles. Comme Gino, je ne veux pas choisir mon camp entre Frank et Kim, et je refuse d'utiliser l'un pour rabaisser l'autre, je trouve que ça n'a aucun sens. Evidemment, on est tenté de comparer parce qu'ils ont fait partie du même groupe, mais je ne vois vraiment pas ce qu'il y a encore de comparable aujourd'hui. Laissons les polémiques bidon au NME qui finira bien par s'intéresser aux ex-Pixies quand il sera lassé de Morrissey. Pour ma part, j'achèterai bien évidemment "Mountain Battles" quand il paraîtra.

24/12/2007 10:43  
Blogger Ray la Manta said...

Bidon ou pas, à mes yeux cette polémique caresse un peu trop les médias et les clichés dans le sens du poil.
Y a-t-il seulement "polémique" ? Pour ma part j'ai plutôt l'impression d'assister à la énième répétition d'un duel de western très inégal où le vainqueur et le vaincu sont clairement connus d'avance, quoi qu'ils disent ou fassent. On y retrouve, comme d'habitude, Charles dans le rôle du méchant - cet égoïste qui, après avoir sabordé les Pixies, a le culot de sortir un album après l'autre sans se soucier de ce qu'attend son public, et qui se dit prêt à trahir sans vergogne "l'héritage des Pixies". En face : la gentille Kim, intègre et droite dans ses bottes, qui se soucie de ses fans et privilégie la qualité au détriment de la quantité...
Je vous parie que les 3/4 des gens qui n'ont toujours pas compris pourquoi Charles a quitté les Pixies en 92 accepteront sans trop de problème les arguments avancés par Kim pour ne pas enregistrer de nouvel album ! Pardon, mais pour moi ça pue trop, et depuis trop longtemps, pour être bidon.
Alors oui, sans vouloir choisir mon camp (Kim a su par ailleurs gagner mon respect, et je sais déjà que je serai parmi les premiers à me procurer "Mountain Battles" et tous les singles qui sortiront avec), je me sens obligé de prendre clairement la défense de Charles pour une fois, ne serait-ce que pour rééquilibrer un tout petit peu la balance. C'est peut-être partial et excessif mais j'ose croire que ce n'est pas tout à fait superflu ni injuste.
Na :)

24/12/2007 13:23  
Blogger jediroller said...

Qu'est-ce que tu fais là, toi ? T'as pas un nouveau post à écrire ? ;)

24/12/2007 14:02  
Blogger Ray la Manta said...

L'i[censored]w de [censored] ? Pas avant 2 semaines, gros gourmand...

24/12/2007 15:30  
Anonymous Anonyme said...

"L'i[censored]w de [censored] ? Pas avant 2 semaines, gros gourmand..."
Ça alors ! Vous nous préparez une interview de Kim Deal sur Blackolero ? Quelle surprise ! :D
Ok, je sors.
Bonnes fêtes de blablabla à tous.

24/12/2007 18:05  
Blogger Dr. Strangelove said...

Joyeux Noel Blackolero, et continuez votre excellent travail. Pour info, fan jusqu'à la moindre mithocondrie de mes cellules des Pixies, j'ai décidé, après avoir vu le père Black à Clermont, de m'intéresser à la carrière solo de celui-ci, dont je connaissais uniquement headache, you ain't me et man of steel (sur Songs in the Key of X). Donc je me suis fait offrir il y a quelques jours pour mon anniversaire tous ses albums. Et je dois dire que FMRM me plait dejà bien et que je comprends maintenant à quel point ce mec est doué et qu'il n'est pas que l'ex leader des Pixies. Mais sachez aussi que cette "polémique" me donne largement envie de mieux connaître la carrière solo de Ms Deal, non pas pour savoir qui des deux est le gagnant ( pour moi malgré tout 10 gigantic ne voudront jamais une seule Motorway to Roswell, ou 10 Cannonball, malgré l'efficacité du titre, ne valent pas 1 Freedom Rock ou 1 Massif Centrale) mais par pure curiosité, la même qui m'a donné envie de mieux découvrir la carrière solo de Charles.

24/12/2007 20:25  
Anonymous Dead Ed said...

"FB sort un album et demi par an mais pas un seul n'innove véritablement depuis TOTY."

Première révolution, quand il se tourne vers un folk mélancolique impressionnant de sincérité, autour de 2002, avec "Black Letter Days" et par exemple les inoubliables "How You Went So Far" ou "Southbound Bevy", puis c'est bientôt "Honeycomb", son meilleur album (et de loin), infiniment tendre et émouvant, dont "Fast Man/Raider Man" sera la suite intéressante quoique un peu trop gloutonne, ce qui donnera un album à moitié réussi (comme à l'époque, "TOTY" était la version exagérément généreuse et labyrinthique du premier). Enfin, le dernier album, "Bluefinger", est une petite merveille, qui pioche dans toutes les périodes du Black. Black est resté le grand mélodiste qu'il a toujours été, et il le prouve. Il a eu du mal à retrouver, par-delà les bricolages maniéristes de "TOTY", la simplicité et la sincérité de "Velouria" ou "Bird Dream Of The Olympus Mons", comme il l'explique très clairement dans le morceau "The Man Who Was Too Loud"... Mais à force de persévérance, il y est arrivé! Et évidement, ça ne ressemble plus aux Pixies, mais quoi de plus normal? "Surfer Rosa" date d'il y a... vingt ans!

26/12/2007 23:11  
Anonymous Gino said...

jedi a dit: "Pendant que le fan déçu arrose de larmes amères son exemplaire de "Fast Man Raider Man" en pleurnichant parce que Frank n'a jamais refait "Fiddle Riddle" ou "Freedom Rock""

Pfff, et heureusement qu'il n'en a pas fait deux comme Fiddle Riddle, parce que j'aurais fini par cesser d'acheter les albums, moi... ;-)

27/12/2007 15:02  
Blogger Grotesk said...

"Finalement c'est peut-être ça, la grande différence entre Kim et Charles : la première écrit pour «plaire aux gens» alors que le second écrit pour créer."

Erreur collossale que de vouloir prendre absolument parti dans les confrontations. Les deux sont de superbes songwriters.

28/12/2007 20:20  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home