¡BLACKOLERO!

Frank Black, Black Francis, Pixies, Breeders

09 décembre 2007

Kim Deal n'a "pas envie" de faire un nouvel album avec les Pixies

On doit à Caryn Ganz (connue pour être le co-auteur, avec Josh Frank, de l'excellent bouquin Fool The World) la première interview de Kim Deal dans laquelle celle-ci aborde franchement son opposition à un nouvel album des Pixies.

Dans cet entretien paru sur RollingStone.com, la bassiste affirme qu'elle n'a "pas envie" de participer à un nouvel enregistrement des Lutins.

Elle explique qu'en tant que fan de musique, elle n'a aucune envie d'entendre un nouvel album d'un groupe qu'elle a aimé dans le passé. "On m'a dit que le dernier album des Rolling Stones était bon. Mais je me fiche que ce soit la meilleure chose qu'ils aient jamais faite : je n'ai tout simplement pas envie de l'écouter. Cela n'a rien à voir avec ce qu'ils font. En tant qu'auditrice, je ne veux pas en entendre parler. J'aime les Stones d'une certaine époque et c'est pour ça que je les aime. Peut-être que ça fait de moi quelqu'un d'élitiste, mais ce n'est pas l'impression que j'ai."

Plus surprenant, elle prétend également que Black Francis n'a pas vraiment envie de faire ce nouvel album : "J'attendais plus ou moins que Charles et [Joey Santiago] se retrouvent pour enregistrer des démos, mais ils ne l'ont jamais fait." Ce qui va, bien sûr, à l'encontre des propos tenus, parfois vigoureusement, par l'intéressé.

Cela n'empêche pas Kim d'être satisfaite des tournées qui ont suivi la réunion des Pixies en 2004. "Ça me plaît de faire ces tournées, dit-elle. Ça a marché pour nous parce que nous ne n'avions pas à remettre nos pantalons de cuir noir et à lever la jambe. Parce que nous n'avons jamais porté de pantalons de cuir noir ni levé la jambe. Nous étions trop gros et laids à l'époque, et nous sommes trop gros et laids maintenant, donc ça n'a pas été trop difficile. Personne ne s'exclame en nous voyant 'Oh, ils ont perdu l'éclat de la jeunesse'. À part les cheveux, c'est à peu près tout."

L'article évoque également les fameux problèmes de drogue et d'alcool de la leader des Breeders et souligne qu'elle était totalement sobre lorsque, en 2004, elle a décidé d'accepter la reformation des Pixies. "Joe et moi nous sommes dit 'D'accord, on n'a qu'à se trouver un local de répétition et faire une tentative. Et si c'est nul, ou si on se sent trop bêtes, on ne le fera pas'. Charles était en tournée, donc Joe, David et moi avons trouvé un local à Los Angeles. J'y suis allée dans ma vieille Volvo, c'était le local utilisé par les Breeders, il n'y avait que nous trois, et ça sonnait exactement comme autrefois. Exactement. Pour le meilleur ou pour le pire. Joe et moi, on se demandait s'il fallait se réjouir de pouvoir encore sonner comme avant, ou s'inquiéter parce qu'on n'avait pas évolué d'un pouce musicalement."


Libellés : ,

5 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Pff, c'est vraiment bête de ne pas au moins essayer. A l'époque de Bossanova, il y en avait pour dire : "c'est nul, c'est ps comme Doolittle" et à l'époque de Trompe Le Monde, il y en avait pour dire : "c'est nul, c'est pas comme Bossanova". Bon, et maintenant tout le monde dit que les 5 albums sont parfaits. Enfin, si elle veut pas, elle veut pas, mais quand même...
PS : marrant, je croyais que leur première répét c'était à 4, qu'ils avaient joué "Hey" et qu'elle se souvenait plus de la ligne de basse.

09/12/2007 23:46  
Anonymous guidzie said...

A vrai dire, je suis assez du même avis que Kim Deal. Les comebacks, les réunions...je trouve ça un peu "pitoyable", Ils font, souvent, plus de torts à la "légende" d'un groupe qu'autre chose. Je préfère de loin savoir que Kim, FB, Joey et David développent leurs propres projets musicaux (quel qu'en soit la qualité)et envies que de les voir s'accrocher éternellement à leurs 20 ans.

10/12/2007 15:16  
Anonymous Anonyme said...

Oui mais autant ne pas faire de come-back du tout plutôt que d'en faire un sans nouvel album. Bon, je leur reproche pas d'avoir tourné pour le pognon, ils avaient bien droit à une petite compensation après avoir été un groupe (plus ou moins) occulté tout en étant un des influences majeures des années 90; mais je suis plutôt d'accord avec Frank Black Francis quand il dit que "c'est juste du rock". Il y a vraiment pas de quoi prendre ça au sérieux. Au pire un mauvais album, on n'en meurt pas (sans être méchant autant Black que Deal ont au moins au mauvais album à leur actif en dehors des Pixies). Et puis, si les Pixies sont un groupe du passé, que devrait-on dire des Breeders ? Enfin, je trouve que c'est écouter la musique avec des oeillères de dire : "je ne veux pas écouter le nouvel album des stones parce qu'il date d'aujourd'hui", surtout quand on sait que dès le début de leur carrière, les stones avaient l'intention de durer. Quand j'écoute un disque, j'essaie de mettre de côté l'année où c'est sorti, et même qui l'a fait, car je sais que sinon j'aurai des préjugés et des attentes. J'aurais jamais pu écouter "Honeycomb" si je n'avais pas "oublié" que c'était fait par l'ancien chanteur des Pixies. Au final, ce qui compte c'est que nos oreilles entendent, pas qui a fait ce disque ni quand. Enfin, chacun son avis.

10/12/2007 19:00  
Blogger Ray la Manta said...

Je suis assez d'accord. Je trouve la position de Kim étonnamment frileuse et conservatrice. Avec ce genre de raisonnement, on peut s'attendre à ce qu'elle saborde un jour les Breeders sous prétexte que leurs albums ne sonnent plus comme "Pod" ou "Last Splash"...

10/12/2007 20:09  
Anonymous Pong said...

ou tout bonnement elle sait que désormais Francki ne veut plus faire de potentiel nouvel ablum des Pixies, et donc, par orgueil elle prone maintenant ce discour... allez savoir !

11/12/2007 04:34  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home