¡BLACKOLERO!

Frank Black, Black Francis, Pixies, Breeders

16 mai 2009

Dark Night Of The Soul fait "pschitt"

Lancé avec un art consommé du teasing, l'album-événement de Sparklehorse et Danger Mouse Dark Night Of The Soul sera-t-il un album mort-né ?

Les pré-commandes sont ouvertes sur le site officiel, mais Danger Mouse y précise qu'''en raison d'un différend en cours avec EMI, [il] n'est pas en mesure d'inclure de musique sur le CD, par crainte de complications juridiques. C'est pourquoi il a inclus un CD-R vierge que l'acheteur est libre d'utiliser à sa guise" (sous-entendu, pour y graver l'album qu'il aura obtenu par d'autres moyens, dont on imagine qu'Hadopi les réprouve).

Le CD-R sera joint à l'édition limitée comprenant également un livre d'illustrations signé David Lynch et un poster. Coût total : $50.

Conclusion, les fans de Sparklehorse et de Danger Mouse, ainsi que ceux des nombreux musiciens invités (dont Black Francis, qui interprète Angel's Harp) risquent fort de s'abstenir. Lequel d'entre eux, sauf à être un fondu de Lynch, irait débourser pas loin de 40 € (au cours actuel) pour un bouquin que pas une note de musique n'accompagne ?

Bien sûr, l'affaire peut aussi se débloquer rapidement. De toute évidence, la petite provoc' de Danger Mouse est aussi un moyen de faire pression sur EMI. Voilà malgré tout une preuve supplémentaire, s'il en fallait une, que malgré leurs discours lénifiants, les majors du disque sont bien les pires ennemis de la diffusion de la musique...

Libellés :

1 Comments:

Blogger Alex said...

Violent...

16/05/2009 20:00  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home